PARTAGER

En ce jour d’abolition de l’esclavage ,il ne faisait pas un temps à faire du vélo. Mais quand on est sur le grand prix Caron et que c’est la dernière étape, le peloton n’a donc pas le choix. En particuliers les guyanais à la recherche d’une victoire. Et c’est sans doute la motivation d’un Patrice Ringuet à l’attaque dès les 1er kilomètres avec Eddy Cadet, Marthe du Vauclin, Tony Joseph de Ducos, Lucas Saint Louis de l’ECG rejoint, un peu plus tard, par Labejof, Owan Nubul et Andrew Mérille. Ces 7 coureurs vont avoir jusqu’à 1’30 d’avance sur le peloton. Il est vrai que Patrice Ringuet le mieux classé, est à plus de 4 minutes au général. Au 45ème km, à la Comté, le peloton contrôlé par les 2 coéquipiers de Roniel Campos; le maillot Jaune de la Pédale Pilotine ne s’affole pas.
Mais au km 60 épuisé, le groupe voit revenir le gros de la troupe.
Les cartes alors sont redistribuées. Les pilotins ont remis les pédales à l’heure.
James Grinville en profite pour s’offrir le dernier sprint intermédiaire consolidant son maillot rouge des points chauds.
Mickael Laurent 2ème au général n’a pas pour autant abdiqué avec Stanislas et Alger il abat une dernière carte mais sans succès Campos est costaud et suit sans difficulté.
Au kilomètre 93 2 hommes se portent en tête Cédric Eustache et Thierry Ragot. Rejoint dans les derniers kilomètres par 6 autres coureurs l’arrivée se joue au sprint Mickael Stanislas vainqueur de l’épreuve l’an dernier l’emporte devant Dylan Will.
Mickaël Stanislas, Vainqueur de la dernière étape Grand Prix Caron Ucs / Poj Martinique :” J’ai vu que j’avais les jambes, donc j’ai insisté et après je ne sais pas si je remonte au classement. En tout cas, c’est une belle opération et une belle course.”Venu en préparation à la tête d’une équipe de 3 coureurs Roniel Campos le vénézuélien de la pédale Pilotine succède donc à Stanislas au palmarès du Grand Prix Caron. 10
Roniel CamposLucéna, Vainqueur du Grand Prix Caron 2019 Pédale Pilotine Martinique:”Je suis content. Je remercie mes coéquipiers,Becerra et Barket, pour le travail qu’ils ont fait pour moi afin de me permettre de gagner ce Grand Prix. On a fait ce que l’on devait faire et merci à Dieu pour cette victoire.
Nous étions venus pour préparer le Tour de la Martinique, Dieu merci on gagne cette course c’est donc une bonne préparation. En tout cas attention à Campos, derrière lui on retrouve Mickael Laurent et son coéquipier Becerra, le 1er guyanais est Damien Laversanne de Montjolyà la 4ème place. Grand prix Caron : Campos Lucéna au palmarès

Source: https://la1ere.francetvinfo.fr