PARTAGER

Source: la1ere.francetvinfo.fr/

https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/sites/regions_outremer/files/styles/rss_big/public/assets/images/2019/06/17/1dab3724-39d3-4d2a-92d5-0241cc3cc3ff-1106582.jpg?itok=b4D0t8-H
Les autorités sanitaires sont en pré alerte. 22 cas de dengue sont recensés sur le territoire guyanais dont 19 pour la seule commune de Kourou et 3 à Cayenne. Une situation qui est sous contrôle pour l’instant. Au mois de juin, une grosse opération de démoustication avait été menée à Kourou.
La transmission du virus se fait dans un espace qui concerne les mêmes quartiers ce qui fait que la circulation est de faible intensité. Il s’agit de virus autochtones (directement véhiculés par le moustique dans la zone) de type 1 et 2 déjà connus en Guyane durant les précédantes épidémies de 2012, 2013 voire 2009 et 2010. 

La population invitée à faire preuve de vigilance

Tout est fait avec les différents organismes concernés, la Collectivité territoriale de Guyane, Agence régionale de la Santé, les municipalités, pour que le virus reste confiné dans ces territoires comme le précise Alice Sana Médecin, responsable de veille et sécurité sanitaire à l’ARS :

Alice Sana de l’ARS

La situation n’est pas inquiétante mais la popualtion doit être vigilante et contribuer en se protégeant des moustiques et en consultant rapidement dès l’apparition de symptômes liés à la dengue.
La ville de Cayenne suit ce dossier de très près et mène des  actions de lutte contre les dépôts d’ordures sauvages et tout particulièrement les VHU, les véhicules hors d’usage susceptible de servir de nid pour les moustiques vecteurs de la dengue.
La dernière épidémie de dengue en Guyane remonte à 6 ans.